Les logiciels libres dans les administrations. Socle Logiciels Libres 2019-01-25

Les logiciels libres dans les administrations Rating: 9,7/10 1666 reviews

Logiciels libres dans les administrations publiques du monde — Wiki de FACIL

les logiciels libres dans les administrations

Et la situation est comparable pour les applications bureautiques. Une intercommunale imio a été chargée de réunir des solutions libres qui sont mutualisées entre toutes les communes wallonnes. Il touche en priorité les systèmes les plus déployés, sur les serveurs comme sur les postes de travail. Donc je vais juste vous titiller un petit peu, parce que j'ai juste une remarque à faire sur la forme. Si vous faites une recherche avec Google, vous prenez deux ou trois lignes de code, et vous pouvez les retrouver, dans un exemple, sur le site de Microsoft, par exemple. Ce qu'il faut savoir c'est que dans la sphère publique, les administrations, finalement, pour passer un marché, disposent de modèles de contrats. Thierry Aimé : À mon avis c'est un peu une légende urbaine.

Next

L'usage des logiciels libres dans les administrations

les logiciels libres dans les administrations

Maintenant il y a un deuxième sujet compliqué, c'est que, quand on parle de logiciel libre, on n'a pas souvent de spécifications très claires de ce qu'il est supposé faire, même s'il existe quand même, souvent, pour les meilleurs logiciels libres, des documents techniques assez nombreux, des guides d'utilisation, des guides d'installation, etc. Est-ce que c'est quelque chose qui est attendu par la communauté, qui va dans le sens de ce qu'attend la communauté? Et de logique… ne fera de mal à personne. Enfin bon, comme d'habitude, ce sujet des formats est très compliqué. Moi j'ai une question plutôt sur le format. Certaines sont un peu exotiques ou ésotériques, ou en tout cas, non, disons pas très utilisées, donc c'est un peu dommage parce qu'après ça va impacter, peut-être, la manière dont on pourra utiliser le logiciel. Et très clairement ça ne suffit pas! La mutualisation des logiciels libres dans les administrations les enjeux de la mutualisation des logiciels libres omnuniveurop french edition brahim el moumni on amazoncom free shipping on qualifying offers les communauts du logiciel libre ont russi crer un systme incitant des personnes cooprer volontairement un systme de production et ce alors quelles. Nos consultants mènent des projets tout au long du cycle de vie des employés afin de conduire le changement et produire des résultats.

Next

Le logiciel libre une option encore méconnue dans l’administration algérienne

les logiciels libres dans les administrations

Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi. Et je me demandais si tu savais à quel cas particulier d'usage ça pouvait correspondre. On a aussi la notion de maintenance adaptative. En 2013, il y a eu une loi dans l'enseignement supérieur pour l'utilisation du logiciel libre. Et dans le cadre du guide qui nous a occupés pendant une année entière, on s'est intéressés au cas où une administration commanderait un développement spécifique, et qu'elle aurait pour objectif de vouloir diffuser ce développement sous une licence libre de logiciel.

Next

Jean

les logiciels libres dans les administrations

Pour autant, d'autres administrations, pour pouvoir s'y connecter, il leur fallait un interfaçage. Donc la réalité des développements qui sont réalisés. Ce logiciel libre appartient à tous ceux qui participent à son développement. Elle achète où son support et la garantit associée? Thierry Aimé : Ouais, non, c'est trop, ouais, mais il y en a une centaine. Empêcher les logiciels de tracer leur comportement. Maintenant, si vous ne lui avez pas dit « le logiciel que je veux utiliser, je veux aussi pouvoir le diffuser sous licence libre », si vous ne lui avez donné cette précision, il ne va pas pouvoir vous rédiger les clauses de propriété intellectuelle. Anne-Claire Viala : Je ne peux pas vous dire si on parle de 5 ou de 50 %.

Next

Guide pratique d’usage des logiciels libres dans les administrations

les logiciels libres dans les administrations

Donc l'utilisation du titulaire est externe au marché. La B c'est du transfert de propriété. En fait, c'est une agence conseil interne au sein de l'administration qui est rattachée aux ministères financiers. Anne-Claire Viala : Anne-Claire Viala. Bref, le moment est venu pour accompagner ce mouvement. Et elle affirme ce que répètent depuis des lustres les partisans du secteur : les solutions libres sont souvent moins chères, pilotées par les besoins, non par le superflu, et qui facilitent les adaptations, tout en garantissant un support à long terme et une mutualisation.

Next

Administrations et logiciels libres

les logiciels libres dans les administrations

Je sais que ça, en tout cas, c'est un élément. Donc c'est ce que notre proposition contient dans ces dispositions pour les marchés de maintenance. Je ne sais pas où elles en sont, effectivement, si elles migrent beaucoup. Le fait de prévoir de façon certaine un tel aménagement du bien concerné impliquait que celui-ci était soumis, dès ce moment, aux principes de la domanialité publique : c'est ce qu'il était convenu de dénommer la domanialité publique virtuelle ou par anticipation dégagée par la doctrine, à la lecture de la jurisprudence du Conseil d'État , et consacrée par deux avis des formations administratives du Conseil d'État en date du 31 janvier 1995. Libre Office : une recommandation hors sol? Par Sandrine Cassini Publié le 15 janvier 2016 à 09h49 - Mis à jour le 15 janvier 2016 à 12h59 Temps de Lecture 3 min.

Next

Socle Logiciels Libres

les logiciels libres dans les administrations

Je pense que ça fait partie des mythes, des légendes qui circulent de façon à discréditer les logiciels libres. Il va falloir avoir des dispositions spécifiques pour que la personne publique puisse utiliser ce logiciel. Je vois en entête de votre document qu'il s'agit d'un document powerpoint. La perte de productivité est, je le crois, considérable. Public : J'ai une question pour les deux.

Next

Les logiciels libres pour les collectivités locales et les administrations

les logiciels libres dans les administrations

Par exemple en préparant ou faisant usage de licences libres, tout en veillant « à faire prévaloir cette liberté vis-à-vis de ses prestataires dans tout contexte pouvant amener à réutilisation, sauf si un surcoût explicite est induit ». Ensuite A et B c'est licence cession pour le B. L'idée c'était de prévoir du modèle de contrat qui permettait aux administrations qui souhaitaient avoir recours à une solution sous forme de logiciel libre, de pouvoir, plus facilement, passer le marché. Il participe ainsi à la convergence progressive des contextes d'exploitation et à la mutualisation de certains moyens. La A c'est de la licence. Et donc, finalement, tout l'objectif de ce guide, c'était de prévoir, de régler cette question des droits de propriété intellectuelle.

Next

Loi numérique : l’administration française « encouragée » à utiliser les logiciels libres

les logiciels libres dans les administrations

Il faut compter pas moins de 100 euros par poste de travail. Mais en revanche, si tout d'un coup il nous prenait l'envie de le diffuser, il faudrait vraiment regarder les choses, à nouveau, finement, et je ne sais pas si ça marcherait tout à fait. Enfin moi j'ai vu, par exemple, des morceaux de la librairie Spring, enfin Spring Integration, récupérés, enfin copiés, des morceaux copiés dans une application maison, en développement interne. Par opposition aux logiciels propriétaires, comme ceux de Microsoft, le code source de ces logiciels est public. Donc, de toutes façons, la source va se tarir, je pense, un peu, au fil du temps, et, au final, il va rester un usage relativement cantonné, quelques utilisateurs, très gros utilisateurs. Je te laisse parler d'ailleurs. Dans le guide que nous avons rédigé, finalement, on retrouve, traduit d'un point de vue purement contractuel, ces différents éléments.

Next